CGT, 100 affiches du premier siècle, Montreuil, VO Éditions, 1995, 60 pages

Couverture de l'ouvrage CGT, 100 affiches du premier siècle
Couverture de l'ouvrage "100 affiches du premier siècle", VO Éditions, 1995

Cette plaquette constitue le catalogue de l’exposition d’affiches, réalisée par l’Institut CGT d’Histoire Sociale à l’occasion du centenaire de la Confédération en 1995. Il constitue un complément au livre-album CGT (1895-1995). Le premier siècle édité par l’IHS CGT et VO Éditions. Le vernissage de l’exposition a eu lieu le 7 juin 1995 au siège de la Confédération Générale du Travail à Montreuil.

Ouverte par une préface d’André Deluchat, secrétaire confédéral de la CGT, intitulée « Les images de notre premier siècle » et par un avant-propos de la peintre et historienne de l’art Eugénie Dubreuil, cette plaquette reproduit cent affiches issues majoritairement des fonds de la phototèque de l’IHS-CGT et complétés par celles du fonds d’Alain Gesgon (CIRIP) pour la période antérieure à 1939. De petit format (22 x 27 cm), elle constitue une source inévitable pour les militants et chercheurs en mal d’affiches !

« Les graphistes et la CGT », avant-propos d’Eugénie Dubreuil.

Cet avant-propos est l’occasion pour Eugénie Dubreuil de présenter dans ses grandes lignes les affiches retenues. Cent affiches pour 55 illustrateurs dont de grands noms comme Alexandre Steinlen, Jules Grandjouan, Joan Miro, Victor Vasarely, Ernest Pignon-Ernest, Grapus, Studio Tract, Plus de Crème, Jean Effel, Escaro ou encore Wolinski trouvent leur place dans ce catalogue. Il est regrettable toutefois que les cartels, pour lesquels un effort louable a été opéré en ce qui concerne le nom des artistes, oublient  pour un grand nombre de mentionner les dimensions des oeuvres. Il est en effet impossible de distinguer les grands formats (double colombier notamment) des petits ! Le premier intérêt de cet ouvrage réside dans la volonté de mettre en avant le rôle des artistes et des graphistes. Cette distinction est relevée : « La vision des artistes est souvent un peu décalée, comme en avance sur le goût du temps, leur esprit s’envole au-delà de l’évènement. Par contre les graphistes spécialisés collent beaucoup plus à la demande. Ces deux visions se complètent et il est parfois difficile de définir certaines approches très personnelles ». Il y a ici une réflexion à prolonger tant du point de vue historien de l’art (Pourquoi ne pas imaginer faire une histoire de l’art syndical ?) que du point de vue historien (La distinction propagande / communication recoupe-t-elle nécessairement la distinction artiste / graphiste professionnel ?). Cette mise en avant souligne également une nécessité, celle de procéder à un recensement systématique des artistes et de leurs oeuvres constituant le patrimoine des organisations syndicales et politiques. Une histoire de la production artistique de ces organisations ne peut véritablement être faite qu’en effectuant ce premier travail.

Contenu du catalogue.

Comme pour les deux autres ouvrages présentés précédemment, on y retrouve les grands thèmes d’action syndicale : manifestations (premier mai), revendications (retraites, sécurité sociale, accidents du travail, emploi et chômage, temps de travail), paix et guerre, congrès confédéraux, femmes, travailleurs immigrés et jeunes, syndicalisation. Cet ouvrage complète utilement, avec des doublons toutefois, l’ouvrage CGT, Affiches et luttes syndicales de la CGT, Paris, Chêne, 1978, 112 pages. En effet, la répartition chronologique des reproductions est la suivante : 32 affiches pour la période 1901-1939, 33 affiches pour la période 1939-1978 et surtout 34 affiches pour la période 1978-1995 qui n’étaient pas disponibles dans le précédent ouvrage. On trouve donc un nombre important d’affiches inédites, même si une part belle est laissée aux affiches célèbres comme celle pour les huit heures (malheureusement en noir et blanc), celle du 1er mai 1934 contre le fascisme, celle du 1er mai 1936 unitaire ou encore le projet refusé d’affiche de Joan Miro pour le 1er mai 1968. A l’exception de deux reproductions en noir et blanc, l’ensemble des reproductions sont en couleur et de bonne qualité.

On remarquera en guise de conclusion l’effort constant de la Confédération Générale du Travail et de son Institut d’Histoire pour préserver et promouvoir son patrimoine graphique. Les nombreux ouvrages publiés sur ses affiches en témoignent.


4 réflexions au sujet de « CGT, 100 affiches du premier siècle, Montreuil, VO Éditions, 1995, 60 pages »

  1. bonjour,
    je recherche une affiche tract de la CGT du début du 20eme siècle sur les Piémontais.
     » Racaille piemontaise qui vient voler notre travail dans nos usines » et qui conduisit aux massacres des italiens de la region d´albi et alentours

    Cordialement

    1. Bonjour,

      Je ne connais que le massacre des italiens d’Aigues-Mortes à la même période sur lequel un ouvrage de Gérard Noiriel est paru en 2010. Je ne peux donc vous aider davantage pour trouver cette affiche, si ce n’est vous renvoyer vers l’Institut régional d’histoire sociale CGT Midi-Pyrénées qui a peut être plus d’informations à sa disposition. Cordialement, Emeric Tellier.

  2. je recherche une affiche originale du 1er mai 1936 pouvez vous me guider pour savoir ou je peux en trouver une merci

    1. Bonjour,

      L’affiche du 1er mai 1936 est disponible à très peu d’exemplaires, tout comme la plupart des affiches produites par le mouvement syndical. Il est vrai que ces mains unies brandissant le drapeau rouge de la CGT en font une affiche particulièrement saisissante. Celle-ci est visible dans la plupart des ouvrages consacrés aux affiches de la CGT et du mouvement syndical. L’Institut d’Histoire de la CGT à Montreuil en dispose d’une mais en ce qui concerne un éventuel achat, il faut se tourner vers les galeries d’art ou revendeurs. Quelques affiches syndicales ont ainsi vendues par Drouot ou sur Ebay, à des prix toutefois bien élevés.
      Cordialement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *