DLDDLT. Exposition Baru au festival international de la BD d’Angoulême

Logo du 38ème festival international de la BD d'Angoulême
Logo du festival de la BD d'Angoulême

Le traditionnel festival international de la bande dessinée d’Angoulême (38 ans cette année tout de même !) vient d’ouvrir ces portes aujourd’hui pour s’achever dimanche prochain, le 30 janvier. Bien que je ne puisse pas y assister pour des raisons de planning, je tiens à vous signaler que le président du jury, Hervé Barulea, dit Baru organise une exposition intitulée « DLDDLT », en clair « Debout Les Damnés De La Terre », en hommage à la classe ouvrière et au monde du travail. L’auteur de L’autoroute du soleil ou des Années Spoutnik propose de s’immerger dans son univers, avec l’aide de quelques comparses.

La présentation faite sur le site officiel met l’eau à la bouche. Avant même l’entrée dans l’exposition, le ton est donné : une statue de Lénine y git, façon pour Baru d’adresser un clin d’œil à l’imagerie révolutionnaire qui a accompagné de longue date l’histoire de la classe ouvrière, mais aussi d’en souligner les impasses et la dimension presque pathétique. « L’altérité », « la vie dans la cité », « l’usine », « le combat » pour s’en sortir sont les quatres thèmes couverts par les différentes salles de cette exposition qui réunit à cette occasion des planches ou des reproductions issues de ses albums ainsi que des documents audiovisuels.

En espérant qu’un lecteur de ce carnet nous propose un compte-rendu sinon des impressions de visiteur, je vous invite à vous y rendre, ne serait-ce que pour le plaisir de la bande dessinée !

> Adresse et crédits.

Exposition Baru : DLDDLT (Debout Les Damnés De La Terre)
Cité de la BD – Bâtiment Castro
Rue de Bordeaux, Angoulême

Production : 9eArt+
Commissariat et coordination : Baru & Benoît Mouchart
Scénographie : Sylvie Nardy
Partenaires : Fnac, SNCF


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *