Christine Jakse, L’enjeu de la cotisation sociale, Paris, Éd. du croquant, 2012

Couverture de l'ouvrage "L'enjeu de la cotisation sociale"
Couverture de l’ouvrage « L’enjeu de la cotisation sociale »

En ces temps de remise en cause de la protection sociale, l’ouvrage de Christine Jakse, sociologue associée à l’université Paris X, dresse un bilan des trente dernières années et propose une explication sur l’impuissance relative des organisations de gauche à s’y opposer.

L’intérêt de cet ouvrage réside tout d’abord dans ses rappels chronologiques et ses données chiffrées. Ainsi, on y apprend qu’entre 1982 et 2012, le gel des salaires a permis le transfert de 1 500 milliards d’euros du salaire au profit !

Les revendications avancées par la CFDT et le PS d’une part, la CGT et le PCF – Front de Gauche d’autre part, sont soumises à un bilan critique qui en souligne les limites voire les dangers. En guise de contre-projet, cet ouvrage propose de renforcer, dans la lignée des réflexions développées par Bernard Friot, les institutions du salariat, outils d’émancipation anticapitaliste. Cinq revendications immédiates sont donc soumises : rétablissement de la représentation salariale majoritaire dans la gestion de la protection sociale et diminution du poids de l’État ; fusion par le haut de l’ensemble des branches et des régimes de la protection sociale ; hausse des salaires bruts et des taux de cotisations sociales patronales ; assouplissement des conditions d’accès ; défense de la qualification professionnelle et du statut de la fonction publique.

Cet essai, stimulant sur le plan des idées, se heurte toutefois à une limite de taille, celle des moyens à mettre en œuvre pour imposer ces propositions.

Christine Jakse, L’enjeu de la cotisation sociale, Paris, Éditions du croquant, 2012, 140 p., 15 €.

Festival Ciné-Droit de Sceaux

A signaler la tenue de la troisième édition du Festival Ciné-Droit, organisée conjointement par la ville de Sceaux, la faculté Jean Monnet (Université Paris-Sud 11) et le cinéma d’art et d’essai Trianon du 30 mars au 5 avril 2011 à Sceaux. Après « Le procès » et « La censure », le thème retenu cette année est « Le travail » et se fera sous la présidence d’Élisabeth Roudinesco.

Ci-dessous, retrouver la présentation des organisateurs ainsi que le programme du festival.

Présentation.

Dans un contexte de réforme du système des retraites et plus globalement de crise économico-financière, la question du droit au travail, du droit du travail, concerne l’ensemble de la société.Pénibilité, épanouissement, rendement… Le grand public trouve à travers ces termes la base d’une réflexion : quelle est la place que la société fait au travail et quelle est la place que le travail accorde à l’homme ? N’assiste-t-on pas à une dérive qui fait de l’individu un outil de travail sans considération de son humanité, voire de sa dimension psychique ?

Les étudiants soucieux de leur avenir, futurs acteurs du monde professionnel, sont tout autant concernés. À quelles conditions le travail leur sera-t-il accessible ? Sont-ils représentés dans les débats concernant le cadre de la vie professionnelle ? Y a-t-il un ou des monde(s) du travail ? Que sont-ils en droit d’attendre du travail : rémunération, promotion sociale, épanouissement ?

Le cinéma illustre largement ces questions. Projections de films, colloque, tables rondes et débats permettront de les examiner sous différents angles.

Programme.

MERCREDI 30 MARS 2011

Cinéma Trianon

17h : The navigators, film de Ken Loach (2002)

21h : La classe ouvrière va au paradis, film italien d’Elio Petri (1971)

JEUDI 31 MARS 2011

Cinéma Trianon

19h : Entre nos mains, film documentaire de Mariana Otero (2010)

21h : The navigators, film de Ken Loach (2002)

VENDREDI 1ER AVRIL 2011

Faculté Jean-Monnet – 9h à 17h30

Colloque Le travail : souffrance ou plaisir ?

9h : ouverture du colloque par Jérôme Fromageau, doyen de la faculté Jean-Monnet

Matinée : 9h30 : Souffrance et plaisir au travail

Sous la présidence de Frédéric Touboul, directeur général de Intelligence-rh.com

– Clarisse Siméant, historienne du droit et maître de conférences à l’université Paris-Sud 11 : « Labor » dans la doctrine romano canonique médiévale.

Jean-Baptiste Rivaud, professeur de lettres en khâgne : Au commencement était la terre…

Gérard Koch, artiste sculpteur : Le plaisir de faire

Pause : 10h45 à 11h

Marie Pezé, docteur en psychologie, expert judiciaire, responsable du réseau de consultations « Souffrance et travail » : Les athlètes de la quantité

Fatma Bouvet de la Maisonneuve, médecin psychiatre et addictologue, responsable de la consultation d’alcoologie pour femmes à l’hôpital Sainte-Anne à Paris : La santé psychique des femmes actives

Ninon Maillard, historienne du droit et maître de conférences à l’université de Nantes: Quel statut pour le plus vieux « métier » du monde ? Quelques réflexions sur les réglementations de la prostitution en France

Après midi :

Sous la présidence de François Jankowiak, professeur à l’université Paris-Sud 11

14 h : Le travail : approches croisées

Robert Castel, sociologue, directeur d’études à l’EHESS : Au-delà de la souffrance et du plaisir, la reconnaissance sociale…

Antoine Lyon-Caen, professeur de droit à l’université Paris Ouest Nanterre La Défense et directeur de la Revue de droit du travail : Le travail du droit

Bernard Friot, professeur émérite à l’université Paris Ouest Nanterre La Défense, IDHE: Le travail entre l’emploi et le salaire à vie

16h30 : Travail et inégalités

Emmanuel Dockès, professeur de droit à l’université Paris Ouest Nanterre La Défense: L’essor moderne de la subordination au travail

Louis Schweitzer, ancien président de la Halde, président d’honneur de Renault : Discrimination, égalité et inégalités au travail

Cinéma Trianon – 19h30

Soirée d’ouverture

Accueil de Philippe Laurent, maire de Sceaux, et de Guy Couarraze, président de l’université Paris-Sud 11

Discours d’Elisabeth Roudinesco

Psychanalyste, directeur de recherche en histoire à l’université Paris Diderot – Paris 7

Présidente de la 3e édition du festival Ciné-Droit

Échanges avec le public

Projection du film Rosetta, de Jean-Pierre et Luc Dardenne (1998)

SAMEDI 2 AVRIL 2011

Bibliothèque municipale

11h : Une entreprise comme il faut, film documentaire de Thomas Balmès (2004)

Faculté Jean-Monnet

13h30 : J’ai très mal au travail, film documentaire de Jean-Michel Carré (2006) – salle Vedel

14h30 : Ressources humaines, film de Laurent Cantet (2000) – amphi 3

15h20 : Les Lip, l’imagination au pouvoir, film documentaire de Christian Rouaud (2007) – salle Vedel

Faculté Jean-Monnet – salle Vedel – 17h30

Rencontre avec les réalisateurs : Le travail à travers la caméra

Table ronde en présence des réalisateurs Jean-Michel Carré et Christian Rouaud.

La table ronde est suivie d’un débat avec le public

Faculté Jean-Monnet – salle Vedel – 18h30

Discours de François Doubin : Après le travail, quoi ?

Ancien ministre du Commerce, de l’artisanat et de la consommation

Faculté Jean-Monnet

20h15 : A l’Ouest des rails, film chinois de Wang Bing (2003) – salle Vedel

Cinéma Trianon

16h30 : Entre nos mains, film documentaire de Mariana Otero (2010)

19h : The navigators, film de Ken Loach (2002)

21h : La classe ouvrière va au paradis, film italien d’Elio Petri (1971)

DIMANCHE 3 AVRIL 2011

Cinéma Trianon

17h : La classe ouvrière va au paradis, film italien d’Elio Petri (1971)

19h15 : Rosetta, film de Jean-Pierre et Luc Dardenne (1998)

21h : Entre nos mains, film documentaire de Mariana Otero (2010)

LUNDI 4 AVRIL 2011

Cinéma Trianon

14h30 : Rosetta, film de Jean-Pierre et Luc Dardenne (1998)

19h : Entre nos mains, film documentaire de Mariana Otero (2010)

21h : The navigators, film de Ken Loach (2002)

MARDI 5 AVRIL 2011

Cinéma Trianon

19h : Rosetta, film de Jean-Pierre et Luc Dardenne (1998)