1936 et les années du Front populaire à Aurillac et dans le Cantal

Affiche de l'exposition "1936 et les années du Front populaire à Aurillac et dans le Cantal"
Affiche de l'exposition "1936 et les années du Front populaire à Aurillac et dans le Cantal"

A l’occasion du soixante-quinzième anniversaire du Front populaire, l’Institut CGT d’Histoire Sociale du Cantal, en partenariat avec les archives départementales du Cantal, ont initié une exposition sur le Front populaire à Aurillac et dans le département qui se tient du 15 avril au 20 juin 2011 au Musée d’Art et d’Archéologie de la ville d’Aurillac.

Placée sous la direction de Serge Mazières, président de l’Institut CGT d’Histoire Sociale du Cantal, Brigitte Lépine, directrice du musée d’art et d’archéologie d’Aurillac et de Sophie Sizabuire, documentaliste, cette exposition met à disposition du public un nombre important de documents d’époque : coupures de journaux, photographies, documents d’archives.

L’exposition présente tout d’abord une série de panneaux abordant les différents thèmes du Front populaire, à savoir la montée du fascisme et la riposte, le monde des ouvriers agricoles, le mouvement coopératif, les grèves, les revendications syndicales, le gouvernement du Front populaire et les fêtes dans le département du Cantal ainsi qu’un rappel chronologique. Elle reprend ensuite une série de 26 panneaux avec textes illustrés rappelant les événements du Front populaire au niveau national tirée d’une exposition antérieure organisée par l’Institut CGT d’Histoire Sociale de Montreuil. Parmi ces panneaux, on trouve notamment un avant-propos de Serge Wolikow et de Jean Vigreux. Ensuite, l’exposition présente une sélection de 31 tirages modernes réalisés pour cette exposition à partir des archives de l’agence de presse Keystone. L’ensemble de ces tirages sont anonymes à l’exception d’une  photographie de Willy Ronis intitulée “14 juillet 1936”. L’exposition s’achève par l’affichage de 67 dessins selectionnés lors du Concours d’expression graphique auprès des collèges et lycées du Cantal sur le thème des premiers congés payés et des premières vacances. Durant la visite, il est également proposé de visionner le film Les années 30 ou le Paradis perdu de Claude-Jean Philippe (24’) de 1977.

Au-delà de cette exposition, d’autres rendez-vous sont à l’affiche :

  • Une seconde exposition du 10 mai au 30 juin, au théâtre intitulée “L’éducation populaire en questions : l’héritage de 36”, conçue par la Ligue française de l’enseignement.
  • Des soirées cinémathèques. Lundi 23 mai et mardi 24 mai, à partir de 18 heures au Centre de Congrès d’Aurillac :  “La belle équipe”, “La marseillaise”, “La vie est à nous”, “A nous la liberté”.
  • Une conférence. Jeudi 26 mai à 18h30, dans l’amphithéâtre de l’IUT, l’Université Inter-Ages de Haute Auvergne propose une conférence sur Léon Blum.
  • Un premier diaporama. Vendredi 27 mai à 18h au Centre de Congrès d’Aurillac, l’Institut CGT d’Histoire Sociale présente un diaporama à partir de 200 photographies et de documents, accompagné de chants du Front populaire interprétés par la Chorale « Voix libre » et ses 60 choristes.
  • Une conférence-débat avec la participation de Jean Vigreux, professeur des Universités en histoire contemporaine et de plusieurs intervenants locaux dont le Maire d’Aurillac, le Directeur Départemental des Archives et les représentants des Forces de Progrès, prolongera la soirée.
  • Une fête populaire au Jardin des Carmes, samedi 28 mai.

> Exposition publique.

Musée d’art et d’archéologie. Salle d’exposition “Les écuries” – Jardin des Carmes.

15 avril – 20 juin 2011, du lundi au vendredi, de 13h30 à 18h30.

Téléphone : 04.71.45.46.10.

15 avril >>> 20 juin 2011 l les écuries – jardin des Carmes

1936 et les années du Front populaire
à Aurillac et dans le Cantal
en partenariat avec les Archives Départementales

MuséesMusées
Exposition publique
les écuries
du lundi au samedi 13h30-18h30.
Ouvert le matin pour les groupes
sur réservation
musée d’art et d’archéologie
Tél. 04 71 45 46 10

L’inauguration de l’exposition a lieu le jeudi 14 avril à 18h30 aux écuries

Dans le cadre de la commémoration du 75ème anniversaire du Front populaire à Aurillac et dans le Cantal, le musée d’art et d’archéologie de la ville d’Aurillac présente une exposition sur cet événement historique.
Initié par l’Institut d’Histoire Sociale de la CGT du Cantal, cette manifestation richement documentée grâce à des journaux d’époque, des documents d’archives et des collections privées permet d’aborder les thèmes dont certains inédits qui jalonnent cette période, à savoir la montée du fascisme et la riposte, le monde des ouvriers agricoles, le mouvement coopératif, les grèves, les revendications syndicales, le gouvernement du Front populaire et les fêtes.

Des panneaux créés par l’Institut d’Histoire Sociale de la CGT-Paris présentent les événements qui ont marqué cette période au travers d’une riche iconographie.

Puis une sélection de photographies de l’agence de presse Keystone illustrera aussi cette époque en apportant un témoignage émouvant sur cette période majeure de notre histoire.
Enfin, le parcours se poursuit avec la présentation des expressions graphiques des collégiens et lycéens du Cantal sur le thème des premiers congés payés, les premières vacances dans le cadre d’un concours de dessin.
Projection du film “Les années 30 ou le Paradis perdu” de Claude-Jean Philippe (24′), 1977.