Christine Jakse, L’enjeu de la cotisation sociale, Paris, Éd. du croquant, 2012

Couverture de l'ouvrage "L'enjeu de la cotisation sociale"
Couverture de l’ouvrage “L’enjeu de la cotisation sociale”

En ces temps de remise en cause de la protection sociale, l’ouvrage de Christine Jakse, sociologue associée à l’université Paris X, dresse un bilan des trente dernières années et propose une explication sur l’impuissance relative des organisations de gauche à s’y opposer.

L’intérêt de cet ouvrage réside tout d’abord dans ses rappels chronologiques et ses données chiffrées. Ainsi, on y apprend qu’entre 1982 et 2012, le gel des salaires a permis le transfert de 1 500 milliards d’euros du salaire au profit !

Les revendications avancées par la CFDT et le PS d’une part, la CGT et le PCF – Front de Gauche d’autre part, sont soumises à un bilan critique qui en souligne les limites voire les dangers. En guise de contre-projet, cet ouvrage propose de renforcer, dans la lignée des réflexions développées par Bernard Friot, les institutions du salariat, outils d’émancipation anticapitaliste. Cinq revendications immédiates sont donc soumises : rétablissement de la représentation salariale majoritaire dans la gestion de la protection sociale et diminution du poids de l’État ; fusion par le haut de l’ensemble des branches et des régimes de la protection sociale ; hausse des salaires bruts et des taux de cotisations sociales patronales ; assouplissement des conditions d’accès ; défense de la qualification professionnelle et du statut de la fonction publique.

Cet essai, stimulant sur le plan des idées, se heurte toutefois à une limite de taille, celle des moyens à mettre en œuvre pour imposer ces propositions.

Christine Jakse, L’enjeu de la cotisation sociale, Paris, Éditions du croquant, 2012, 140 p., 15 €.

Festival Ciné-Droit de Sceaux

A signaler la tenue de la troisième édition du Festival Ciné-Droit, organisée conjointement par la ville de Sceaux, la faculté Jean Monnet (Université Paris-Sud 11) et le cinéma d’art et d’essai Trianon du 30 mars au 5 avril 2011 à Sceaux. Après “Le procès” et “La censure”, le thème retenu cette année est “Le travail” et se fera sous la présidence d’Élisabeth Roudinesco.

Ci-dessous, retrouver la présentation des organisateurs ainsi que le programme du festival.

Présentation.

Dans un contexte de réforme du système des retraites et plus globalement de crise économico-financière, la question du droit au travail, du droit du travail, concerne l’ensemble de la société.Pénibilité, épanouissement, rendement… Le grand public trouve à travers ces termes la base d’une réflexion : quelle est la place que la société fait au travail et quelle est la place que le travail accorde à l’homme ? N’assiste-t-on pas à une dérive qui fait de l’individu un outil de travail sans considération de son humanité, voire de sa dimension psychique ?

Les étudiants soucieux de leur avenir, futurs acteurs du monde professionnel, sont tout autant concernés. À quelles conditions le travail leur sera-t-il accessible ? Sont-ils représentés dans les débats concernant le cadre de la vie professionnelle ? Y a-t-il un ou des monde(s) du travail ? Que sont-ils en droit d’attendre du travail : rémunération, promotion sociale, épanouissement ?

Le cinéma illustre largement ces questions. Projections de films, colloque, tables rondes et débats permettront de les examiner sous différents angles.

Programme.

MERCREDI 30 MARS 2011

Cinéma Trianon

17h : The navigators, film de Ken Loach (2002)

21h : La classe ouvrière va au paradis, film italien d’Elio Petri (1971)

JEUDI 31 MARS 2011

Cinéma Trianon

19h : Entre nos mains, film documentaire de Mariana Otero (2010)

21h : The navigators, film de Ken Loach (2002)

VENDREDI 1ER AVRIL 2011

Faculté Jean-Monnet – 9h à 17h30

Colloque Le travail : souffrance ou plaisir ?

9h : ouverture du colloque par Jérôme Fromageau, doyen de la faculté Jean-Monnet

Matinée : 9h30 : Souffrance et plaisir au travail

Sous la présidence de Frédéric Touboul, directeur général de Intelligence-rh.com

– Clarisse Siméant, historienne du droit et maître de conférences à l’université Paris-Sud 11 : « Labor » dans la doctrine romano canonique médiévale.

Jean-Baptiste Rivaud, professeur de lettres en khâgne : Au commencement était la terre…

Gérard Koch, artiste sculpteur : Le plaisir de faire

Pause : 10h45 à 11h

Marie Pezé, docteur en psychologie, expert judiciaire, responsable du réseau de consultations « Souffrance et travail » : Les athlètes de la quantité

Fatma Bouvet de la Maisonneuve, médecin psychiatre et addictologue, responsable de la consultation d’alcoologie pour femmes à l’hôpital Sainte-Anne à Paris : La santé psychique des femmes actives

Ninon Maillard, historienne du droit et maître de conférences à l’université de Nantes: Quel statut pour le plus vieux « métier » du monde ? Quelques réflexions sur les réglementations de la prostitution en France

Après midi :

Sous la présidence de François Jankowiak, professeur à l’université Paris-Sud 11

14 h : Le travail : approches croisées

Robert Castel, sociologue, directeur d’études à l’EHESS : Au-delà de la souffrance et du plaisir, la reconnaissance sociale…

Antoine Lyon-Caen, professeur de droit à l’université Paris Ouest Nanterre La Défense et directeur de la Revue de droit du travail : Le travail du droit

Bernard Friot, professeur émérite à l’université Paris Ouest Nanterre La Défense, IDHE: Le travail entre l’emploi et le salaire à vie

16h30 : Travail et inégalités

Emmanuel Dockès, professeur de droit à l’université Paris Ouest Nanterre La Défense: L’essor moderne de la subordination au travail

Louis Schweitzer, ancien président de la Halde, président d’honneur de Renault : Discrimination, égalité et inégalités au travail

Cinéma Trianon – 19h30

Soirée d’ouverture

Accueil de Philippe Laurent, maire de Sceaux, et de Guy Couarraze, président de l’université Paris-Sud 11

Discours d’Elisabeth Roudinesco

Psychanalyste, directeur de recherche en histoire à l’université Paris Diderot – Paris 7

Présidente de la 3e édition du festival Ciné-Droit

Échanges avec le public

Projection du film Rosetta, de Jean-Pierre et Luc Dardenne (1998)

SAMEDI 2 AVRIL 2011

Bibliothèque municipale

11h : Une entreprise comme il faut, film documentaire de Thomas Balmès (2004)

Faculté Jean-Monnet

13h30 : J’ai très mal au travail, film documentaire de Jean-Michel Carré (2006) – salle Vedel

14h30 : Ressources humaines, film de Laurent Cantet (2000) – amphi 3

15h20 : Les Lip, l’imagination au pouvoir, film documentaire de Christian Rouaud (2007) – salle Vedel

Faculté Jean-Monnet – salle Vedel – 17h30

Rencontre avec les réalisateurs : Le travail à travers la caméra

Table ronde en présence des réalisateurs Jean-Michel Carré et Christian Rouaud.

La table ronde est suivie d’un débat avec le public

Faculté Jean-Monnet – salle Vedel – 18h30

Discours de François Doubin : Après le travail, quoi ?

Ancien ministre du Commerce, de l’artisanat et de la consommation

Faculté Jean-Monnet

20h15 : A l’Ouest des rails, film chinois de Wang Bing (2003) – salle Vedel

Cinéma Trianon

16h30 : Entre nos mains, film documentaire de Mariana Otero (2010)

19h : The navigators, film de Ken Loach (2002)

21h : La classe ouvrière va au paradis, film italien d’Elio Petri (1971)

DIMANCHE 3 AVRIL 2011

Cinéma Trianon

17h : La classe ouvrière va au paradis, film italien d’Elio Petri (1971)

19h15 : Rosetta, film de Jean-Pierre et Luc Dardenne (1998)

21h : Entre nos mains, film documentaire de Mariana Otero (2010)

LUNDI 4 AVRIL 2011

Cinéma Trianon

14h30 : Rosetta, film de Jean-Pierre et Luc Dardenne (1998)

19h : Entre nos mains, film documentaire de Mariana Otero (2010)

21h : The navigators, film de Ken Loach (2002)

MARDI 5 AVRIL 2011

Cinéma Trianon

19h : Rosetta, film de Jean-Pierre et Luc Dardenne (1998)